La start-up luxembourgeoise Koosmik lève 2M$ pour s’étendre au Togo.

La start-up luxembourgeoise Koosmik a levé 2 millions de dollars dans le cadre de son deuxième tour de table pour s’étendre au Togo, son marché pilote en Afrique de l’Ouest.
Fondée en 2016, la start-up Koosmik – dont le siège se trouve au Luxembourg et qui exerce ses activités au Togo – est une fintech primée en 2019 (CES Las Vegas et Paris Fintech Forum) qui contribue à favoriser l’inclusion financière des populations grâce au mobile et digital banking. Koosmik vise ainsi à fournir une expérience mobile complète et digitale dans toutes les régions du Togo. En 2017, l’entreprise a levé plus d’un million d’euros pour développer sa technologie au Luxembourg et a ouvert un bureau à Lomé, au Togo.
Koosmik a conçu un portefeuille numérique nouvelle génération qui permet de disposer d’un compte, de transférer de l’argent et d’effectuer des paiements. Son application pour smartphone – disponible au téléchargement sur l’Apple Store et Google Play – gagne du terrain auprès des utilisateurs au Togo, car elle offre un moyen simple et ludique, intelligent d’accéder aux services financiers les plus élémentaires. En 2018, grâce à son application, Koosmik a ainsi séduit plus de 60 000 utilisateurs au Togo, et notamment de nombreux jeunes Togolais.
« L’application Koosmik permet à ses utilisateurs de profiter d’une expérience bancaire dématérialisée, sans paperasse, accessible instantanément depuis n’importe quel smartphone », explique Grégoire Yakan, CEO et fondateur de Koosmik.
Ce round a été effectué auprès de Batipart International S.A. – qui avait déjà mené le précédent seed round – et Alpharatz, ainsi que d’autres business angels de Turquie, France, Belgique, Maroc et Luxembourg.
Julien Ruggieri, President of Batipart International précise que « ce nouvel investissement dans Koosmik, à l’image de celui dans Onomo Hotels, démontre notre détermination à investir dans le potentiel du continent africain »

Julien Ruggieri, President of Batipart International précise que « ce nouvel investissement dans Koosmik, à l’image de celui dans Onomo Hotels, démontre notre détermination à investir dans le potentiel du continent africain »

« Nous pensons que la technologie de Koosmik permet un bond important quant à l’inclusion financière au Togo et en Afrique » précise Elie Hériard-Dubreuil (Alpharatz), nouveau membre du conseil d’administration « ce qui est essentiel pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies.»

Le Togo, avec ses 7,6 millions d’habitants et un taux de pénétration de la téléphonie mobile qui atteint 78.29%, a lancé en 2018 et jusqu’en 2022 un Plan National de Développement ambitieux. Celui-ci vise à renforcer le développement social et les mécaniques d’inclusion grâce à la technologie. Alors que le Togo connaît une transformation structurelle de son économie, Koosmik souhaite devenir – à court terme – le hub digital de services financiers en proposant des services de premier ordre aux populations encore sous-bancarisées.

A propos de Koosmik :  www.koosmik.com
A propos d’Onomo : www.onomohotel.com

Partagez cet article

Grégoire Yakan

Grégoire Yakan

Grégoire a fondé sa première société avant ses 20 ans lorsqu'il était étudiant en mathématique et travaillait en tant que consultant IT. Entrepreneur doté d'un ADN geek, il se distingue par ses fortes valeurs humaines. Il est le capitaine de ce projet depuis le début. Il est reconnu pour sa vision, sa force de travail et ses fameuses citations.

Derniers Articles

Koosmik se révèle officiellement au Togo

Dans la soirée du 28 Novembre, Le Compte Mobile Nouvelle Génération s’est dévoilé à la population Togolaise au cours d’une cérémonie avec la présence de

De retour à Las Vegas pour le CES 2020!

Koosmik rejoint la frénésie de Las Vegas pour la deuxième fois après l’édition 2019. Avec une délégation de 4 personnes, l’équipe sera présente au CES

Bienvenue à la Silicon Valley !

Koosmik a apprécié de pouvoir participer à l’édition 2019 de l’événement Semi-Pitch de San Francisco après avoir été présélectionné parmi 200 startups. Nous avons été